© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Instagram Black Round

#voyages #photos #lamamarazziautourdumonde

  • lamamarazzi autourdumonde

Hluhluwe-Umfolozi : à visiter d'urgence

Pendant notre périple en Afrique du Sud, nous avons visité deux réserves. Bien entendu, le célèbre parc Kruger est incontournable, mais il ne faudrait pas passer à côté d'un parc un peu plus confidentiel, mais tellement formidable, le parc d'Hluhluwe-Umfolozi, à un peu moins de 300km au nord de Durban.

Nous entrons dans le parc à l'aube. Nous avions quitté le Kruger un peu frustrés de ne pas y avoir vu de rhinocéros et là, quelques minutes à peine après être entrés dans le parc, nous tombons sur deux rhinos en train de se battre dans la pénombre du matin. Juste après, la même scène se reproduit avec deux buffles. 2 des bigs fives  croisés en moins d'un quart d'heure, c'est pas mal.

Mais c'est un peu plus tard que ça se corse. Au détour d'un virage, nous nous trouvons nez à nez avec un énorme rhinocéros solidement campé au milieu de la piste. Passés les premiers moments d'étonnement et d'émerveillement, nous ne savons plus vraiment quoi faire. Il n'a pas l'air décidé à bouger. Et nous sommes un peu inquiets. S'il se décide à charger, notre petite Toyota de location ne fera pas long feu.

Nous attendons patiemment, puis nous avançons de quelques mètres, l'animal ne bouge pas. Nous reculons un peu et le rhino avance d'autant. Nous reculons un peu plus et il avance de nouveau. En reculant une nouvelle fois, nous apercevons sur le côté un passage qui a l'aire régulièrement piétiné, nous nous arrêtons juste après. Le rhino vient vers nous, fait sa crotte et prend le petit chemin. Je pense que nous aurions pu attendre pendant des heures, si nous n'avions pas reculé, il n'aurait jamais bougé. Il avait choisi sa route et rien n'aurait pu l'en faire dévier.

Un peu plus loin, nous apercevons un éléphant. A y regarder de plus près, il n'est pas seul, nous en voyons deux plus trois. En fait, c'est un troupeau et nous sommes au milieu.

Il y a des petits, des males avec de fières défenses. Là-encore, nous avons un peu la frousse, ne pouvant ni avancer, ni reculer.

Au bout d'un moment, ils ont repris leur chemin et la piste est de nouveau libre. Le périple reprend.

Un virage et une nouvelle aventure. Cette fois-ci, ce sont des buffles, des dizaines de buffles, des males, des femelles, des petits, ils vont boire et occupent toute la piste.


Les males se mettent en position défensive en cercle autour du point d'eau, toute corne dehors, pour protéger les petits. Nous ne savons pas comment faire pour passer. Un 4x4 arrive et, sans complexe, force le passage. Nous lui emboitons le pas en nous régalant du spectacle.

Le parc a eu un rôle très important dans la préservation des rhinocéros blancs. Le programme a eu un tel succès qu'il y a maintenant énormément de rhino ici. Chaque années les responsables du parc organisent un marché aux bestiaux un peu spécial et les rhinos en surnombre vont ainsi peupler d'autres parcs mais aussi nos zoos.

Nous quittons le parc avec des images plein les yeux. Finalement, nous avons vu beaucoup plus d'animaux qu'à Kruger et de bien plus près.



This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now